porta

porta
Daniela Iaria, "Attraverso la porta bianca-fiume", 39x41 cm, 2004.

vendredi 11 mars 2011

Mariangela Guàtteri

Née à Reggio Emilia en 1963, Mariangela Guàtteri se situe elle-même à la frontière entre arts visuels et écriture. Elle a travaillé avec Giovanni Nicolini au CKCKC Project-Virtual space without Styles & Categories, impliquant divers artistes dont certains de Fluxus; de là, - édité par Valerio Dehò -naît Icone, mimesi, virtualità. Una conversazione virtuale tra Eric Andersen, Alessandro Mendini, Giovanni Nicolini, Mariangela Guatteri, Ottomar Kiefer (1995). En 2005, elle publie son premier recueil poétique, Carbon copy (Cc) présenté par Gian Maria Annovì (éd. Il Foglio), textes travaillés avec des musiciens et sound designers. En 2009 paraît EN (d'if). Elle figure dans plusieurs anthologies et revues (papier et en ligne); la version originale de cette Trilogia est visible dans le blog de Rita Florit, Sottopelle.


Trilogie (de : Deux dimensions)


...... video



1
[le Pouvoir]

pouvoir
...............[la détention d’existence]
une forme de pouvoir
...............[le maniement d’un processus volontaire d’une altération]
c'est un pouvoir
...............[l’état perceptif qui organise les données]
objectifs : des visions
...............[dessins sonores
...............corps d’odeurs
...............ultraviolets émergents
...............formes en chaleur]
comme en un songe
poussière en révolte
qui montre les faces :
X sur les choses
irradiations

et alors, que des os

un état de propreté
un accès immédiat

transmet l’existant

[communique]

sauve


2
[le Plaisir]

plaisir
...............[l’abandon d’un état d’existence]
une forme de plaisir
...............[le maniement d’un plan de limite d’une autopunition]
c'est un plaisir
...............[l’état perceptif aiguisé sur un sens]
objectif : des visions
...............[dessins sonores
...............corps d’odeurs
...............ultraviolets émergents
...............formes en chaleur]
comme en jouissance
dans une étreinte totale
avec le monde aux limites :
XXX sur les choses
(écartements)

et alors, que la chair
...............[un état corrompu]
un accès violent

pénètre

et serre

désire

vit


3
[la Douleur]

douleur
...............[une ligne limite d’existence]
une forme de douleur
...............[l’état d’une anxiété collective qui déserte la mémoire]
c'est une douleur
...............[l’état perceptif qui s’avale]
objectif : des visions
...............[dessins sonores
...............corps d’odeurs
...............ultraviolets émergents
...............formes en chaleur]
comme une urgence
un conflit des nerfs
qui finit en peur :
X sur les choses
(disparitions)

et alors, que des ombres
...............[un état caché]
un accès empêché

propage l’infection

[meurt]

déclare



. . . . . . . . ... ................................ ....... ... .... . . . . . © les auteurs et CIRCE